En pratique, il n'y a plus de théorie ...[asphalte]
Accueil > Pratique > Spectacle > Paradoxe immobile
Paradoxe immobile août 2002  

Le but

Dans une contradiction avec le système de consommation outrancière, nous organisons nos spectacles depuis trois ans (1999 - népenthès) autour du même leitmotiv : la gratuité et l’ouverture à tout public.

Nous tenons à faire partager nos émotions par le biais de la création artistique (sonore, scénique, picturale etc.) et ainsi amener les spectateurs à réagir dans un échange non-conventionnel.

Le fond

Cette année, notre spectacle porte sur le thème de l’immobilisme et de son paradoxe.

Ce thème fut retenu du fait que nous sommes assujettis autant à l’immobilisme qu’à la répétition dans notre propre vie. En effet, "l’homme moderne" organise sa vie autour de faits, gestes et événements dont la récurrence est indéniable (travail, sommeil, alimentation, reproduction etc.). Alors, tout changement nous apparaît comme un séisme dans notre existence, attachée à nos habitudes, à nos us et coutumes. Nous perdons finalement le goût de l’autre. La communication et la compréhension d’autrui sont alors altérées par nos peurs du chamboulement.

Par conséquent, nous passons notre vie à tourner autour d’elle et négligeons l’essentiel : la communication, le partage et la solidarité.

De ce thème découle alors la remise en cause de notre soi en tant qu’individu grégaire.

Vos droits et devoirs

Licence ArtLibre
Cette création est mise à disposition sous Licence ArtLibre.


Galerie d'images


Graph. : Sandra GUILLEN
Contacts : Grégory DAVID